Vos questions sont entre de bonnes mains

/ / / /

Calculer vos trimestres de cotisation retraite

Télécharger

Calculer vos trimestres de cotisation retraite

Calculer vos trimestres de cotisation retraite

Calculer vos trimestres de cotisation retraite

Calculer vos trimestres de cotisation retraite

Pour prendre votre retraite, vous devez avoir cotisé à l'assurance vieillesse durant suffisamment de trimestres.

Vos trimestres de cotisation vont déterminer également le montant de votre pension et permettront de savoir si vous avez droit au taux plein.

On prend donc en considération les trimestres de cotisation, mais également des périodes d'assurance assimilées ainsi que d'éventuelles majorations de durée.

Voici quelques conseils pour calculer vos trimestres de cotisation retraite.

1 Déterminez les périodes d'assurance

Pour toute année travaillée depuis 1972

Les trimestres à prendre en compte sont ceux au cours desquels vous avez perçu des revenus salariés au moins égaux au SMIC.

Pour faire ce compte, aidez-vous de l'historique des SMIC de l'INSEE.

Pour toute année travaillée avant 1972

Les trimestres à prendre en compte sont ceux au cours desquels vous avez perçu des revenus salariés au moins égaux au montant de l'allocation aux vieux travailleurs salariés.

Pour faire ce compte, aidez-vous de l'historique de l'allocation vieillesse de l'INSEE.

2 Identifiez les périodes assimilées

Les périodes au cours desquelles les événements suivants se sont déroulés sont comptabilisées comme trimestres de cotisation :

  • maternité ;
  • invalidité à raison d'un trimestre validé pour chaque trimestre de pension d'invalidité perçue ;
  • maladie indemnisée, à raison d'un trimestre validé pour 60 jours d'indemnisation perçue ;
  • incapacité temporaire pour cause d'accident du travail avec versement d'une rente pour incapacité permanente au moins égale à 66 % ;
  • périodes de rééducation professionnelle, effectuées depuis le 1er janvier 2000, rendues nécessaires par un accident du travail ;
  • 50 jours de chômage indemnisés ;
  • certaines périodes de chômage involontaire non indemnisées ou de préretraite ;
  • 50 jours indemnisés de congé de reclassement ;
  • service militaire ;
  • 50 jours de détention provisoire si ces 50 jours ne s'imputent pas sur la durée de la peine.

3 Déterminez les majorations de durée d'assurance

Vous avez élevé un enfant

Le fait d'avoir eu ou adopté un enfant et de l'avoir élevé vous permet de bénéficier de 8 trimestres supplémentaires, et de repartir ces trimestres entre parents sous certaines conditions.

Vous avez pris un congé parental d'éducation

Vous avez droit à autant de trimestres majorés que de trimestres passés en congé parental d'éducation.

Toutefois, il n'est pas possible de cumuler cette majoration avec celle par enfant citée plus haut.

Vous avez élevé un enfant handicapé

Vous avez droit à une majoration d'un trimestre par période de 30 mois, avec un maximum de 8 trimestres.

Vous avez plus de 65 ans, mais pas assez cotisé

Si vous continuez à travailler, vous bénéficiez de 2,5 % de majoration par trimestre travaillé à partir du 1er janvier 2004, sans toutefois dépasser la durée maximum d'assurance nécessaire.

4 Additionnez vos trimestres cumulés

Une fois tous vos trimestres cotisés identifiés (périodes d'assurances, périodes assimilées et majorations de durées), additionnez-les et vous obtiendrez le nombre total de trimestres cumulés.

Lorsque vous aurez effectué ce calcul, vous pourrez calculer le montant de votre pension de retraite.

Calculer votre pension de retraite

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :




Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question

Vous souhaitez un complément de retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le contrat épargne retraite qui vous convient.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.